CEPA PUBLIE SON RAPPORT 2020 SUR LA PERFORMANCE DE L’INDUSTRIE DES PIPELINES DE TRANSPORT

L’ÉNERGIE CANADIENNE. POUR UN AVENIR RESPONSABLE.

Le 30 septembre 2020 – Calgary (Alberta)
L’Association canadienne de pipelines d’énergie (CEPA) a publié aujourd’hui son sixième rapport annuel, qui décrit la performance de l’industrie des pipelines de transport dans les domaines de la sécurité, de la protection de l’environnement et des contributions socioéconomiques.

En 2019, le vaste réseau de pipelines de transport du Canada s’étendait sur 118 000 kilomètres, et il a permis d’acheminer plus de 5,6 billions de pieds cubes de gaz naturel et 1,7 milliard de barils de pétrole brut.

« Les pipelines canadiens de transport du gaz naturel et du pétrole assurent depuis plus de six décennies l’approvisionnement sécuritaire de l’énergie sur laquelle nous comptons tous les jours, mais c’est pendant des temps difficiles comme ceux que nous vivons maintenant que nous comprenons vraiment la nature essentielle de notre industrie pour le bien-être de la société », a déclaré Tracy Robinson, présidente du conseil d’administration de CEPA et vice-présidente exécutive, présidente des gazoducs canadiens et présidente du projet Coastal GasLink pour TC Énergie.

Ce rapport de performance permet de présenter en toute transparence le nombre d’incidents survenus sur les emprises des membres de CEPA. En 2019, il s’est produit neuf incidents, soit une diminution de plus de 50 % par rapport à l’année précédente.

      • Huit rejets de gaz naturel non planifiés. Un incident a été jugé important car il a été provoqué par une rupture. Le gaz naturel rejeté, peu importe les circonstances, se dissipe rapidement dans l’atmosphère.
      • Un incident lié à des liquides, qui n’a pas été jugé important. Les 9,4 barils déversés ont été intégralement récupérés.

« Bien que nous nous réjouissions de la baisse du nombre d’incidents en 2019, aucun de ces incidents n’est acceptable », a déclaré Chris Bloomer, président et chef de la direction de CEPA. « Les membres de CEPA mettent en commun des pratiques exemplaires et améliorent continuellement leurs pipelines, qui comptent déjà parmi les plus sûrs et les plus perfectionnés du monde. Ces efforts ont fait du Canada un chef de file mondial dans la production et le transport responsables de gaz naturel et de pétrole. »

Le rapport de cette année, qui s’intitule « L’énergie canadienne. Pour un avenir responsable. », se penche sur le rôle du Canada à titre de chef de file mondial en matière de rendement lié aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Il souligne également l’engagement de l’industrie à l’égard de la prévention des incidents, de la protection de l’environnement et des contributions socioéconomiques.

Voici certains des faits saillants de l’année 2019 :
      • 2 020 fouilles d’intégrité effectuées de façon proactive afin d’examiner les pipelines en vue de détecter et de réparer les défectuosités.
      • 38 937 kilomètres d’inspections intérieures visant à examiner les pipelines et à repérer toute anomalie éventuelle.
      • 1,5 milliard de dollars investis dans l’entretien et la surveillance des réseaux de pipelines.
      • 393 exercices d’intervention d’urgence, dont le degré de complexité allait de simples procédures à des exercices à grand déploiement.
      • 2,9 milliards de dollars dépensés afin d’obtenir du personnel, des services, des fournitures et du matériel auprès de sources locales, dont 528 millions auprès de fournisseurs autochtones.
      • 1,7 milliard de dollars de recettes fiscales pour le gouvernement provenant d’impôts sur le revenu, d’impôts fonciers et de taxes sur le carbone.
      • 13 434 postes équivalents temps plein au Canada.

       

DEMANDES DES MÉDIAS
media@cepa.com
Tél. : 403-221-8756

Cliquez ici pour obtenir d’autres outils destinés aux médias.

À PROPOS DE CEPA

CEPA représente les sociétés de pipelines de transport du Canada, qui exploitent 118 500 kilomètres de canalisations d’un bout à l’autre du pays. En 2019, ces autoroutes de l’énergie ont acheminé environ 5,6 billions de pieds cubes de gaz naturel et 1,7 milliard de barils de pétrole brut. Ses membres transportent la majeure partie de la production quotidienne de gaz naturel et de pétrole brut terrestre depuis les régions productrices jusqu’aux marchés de toute l’Amérique du Nord.